SOCIETE

Adopter une démarche de transition, c’est bien sûr également une réflexion au niveau de la société. Par exemple au niveau de l’éducation, plutôt que d’être dans un système où l’on recherche absolument le résultat et basé sur la compétition, il s’agit plutôt d’aller vers une éducation à la bienveillance, à la coopération.
Les seniors également ont un rôle à jouer : ils se souviennent de comment on vivait alors que nous n’avions pas calé nos habitudes sur les facilités amenées par le pétrole et les énergies fossiles. De plus, ils sont un pan de population qui dispose de temps et qui souvent en met une partie au service de la société. Ils peuvent être vraiment moteurs dans une démarche de transition.
Ensuite, les élus par leurs décisions influent notamment sur la manière dont nous occupons un territoire, par le plan d’occupation des sols (POS) par exemple. Par leurs appuis, ils aident également à mener une démarche de transition à bon port. Elle ne peut d’ailleurs se faire sans eux, nous sommes tous concernés, participer à cette démarche est de leur devoir de mandat.
Enfin, l’esprit de la transition se veut de ne laisser personne sur le carreau. Une telle démarche au niveau d’un territoire crée de la solidarité et une certaine résilience relationnelle, nous invitant à redécouvrir notre voisin, sa compagnie, sa compétence. Vivre ensemble, plutôt que vivre à côté, sans laisser quiconque de côté.

Notre modèle de société en transition, ces initiatives y travaillent :

Villes et Territoires en Transition ColibrisLes Amis de la Terre Comité 21 100 pour 1

Une réflexion au sujet de « SOCIETE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *