Alternatiba, créations citoyennes !

Nous avons vécu un magnifique dimanche ! Retrouvez les reportages audios et vidéos sur notre site Alternatiba Mulhouse

 

Demandez le PROGRAMME DU 19 JUILLET !

fb851x315

Le temps fort de la transition cet été à Mulhouse sera l’organisation le 19 juillet d’Alternatiba Mulhouse : « Changeons le système pas le climat » « Nos enfants nous remercieront », tels sont ses slogans.

Le mouvement, né à Bayonne en 2013 souhaite par l’organisation de villages des alternatives présenter au public, le temps d’une journée, les initiatives économiques  avec une empreinte écologique moindre et créatrices de liens sociaux qui nous permettent de tendre vers une société pérenne et où il fait bon vivre.

Finance éthique, monnaies locales, agriculture urbaine vivrière, éducation à la coopération dès l’enfance, fablabs et Do It Yourself, échanges de savoirs, récupération, recyclage, énergies renouvelables, déplacements doux, économie circulaire en sont les principaux éléments. Ils dessinent une société vers laquelle nous aurions à tendre pour espérer rester en cohérence avec nos territoires et les autres êtres vivants.

Les Alternatibas montrent que cette transition peut être fait dans la bonne humeur. Ils focalisent sur le positif, sur ce qui est à notre portée et se lient souvent à des initiatives de transition locale. Les collectifs de citoyens Alternatiba se créent spontanément. Dans leur continuité, ils souhaitent en lien avec les élus organiser notre monde de demain, respectueux de la planète et dans l’esprit du vivre ensemble.

En 2015,  pour faire le lien entre les villes et mobiliser pour la COP21, une équipe de motivés effectue un tour en tandem à 3 ou 4 de 5600 km pour le climat. Ils sont partis de Bayonne le 5 juin et arriveront à Paris le 26 septembre. Ils passeront par l’Espagne, l’Allemagne, le Luxembourg, la Belgique, pour mobiliser au-delà de nos frontières. Les tandems à 3 ou 4 symbolisent l’effort partagé que nous avons à faire pour construire cette altersociété qui est en train de naître.

De toute façon, nous n’aurons pas le choix, ce changement peut-être doux et dans la bonne humeur en nous y préparant dès maintenant ou brutal et inconfortable si nous nous réveillons lorsque nous aurons extrait tout le pétrole, le charbon et d’une manière générale les ressources finies terriennes, dans 1 ou 2 générations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.